La satisfaction de nos patients est la plus belle récompense qu’une équipe soignante puisse recevoir. Nous sommes particulièrement touchés par certains avis laissés par nos patients sur notre page Google Maps. Nous avons décidé d’en partager quelques uns. Encore un très grand merci à tous les patients qui nous ont accordé leur confiance, parfois depuis de nombreuses années. Cette confiance nous honore et nous oblige, nous tâchons jour après jour d’en être dignes.

Nouvelles Prothèse Dentaires Amovibles Partielles réalisées en P.E.E.K (PolyEtherEtherKetone) par C.F.A.O (Conception et Fabrications Assistées par Ordinateur).

Lorsqu’il y a plusieurs dents à remplacer en bouche, il existe plusieurs solutions :

Pour plus d’information sur les 3 solutions, cliquez ici.

Jusqu’à récemment, ces appareils étaient constitués d’un châssis en métal, et d’une partie en résine pour porter les dents prothétiques. La partie métallique est composée d’un alliage nommé Stellite™ dont le nom a fini par être assimilé à ces appareils dentaires que l’on nomme couramment des Stellites.

Le Stellite™ est donc un alliage de cobalt (de 50 à 65 %), de chrome (de 25 à 35 %), de tungstène (de 4 à 13 %), de carbone (de 1 à 2,5 %) et d’autres éléments (molybdène, nickel, fer, titane).

Il est important de noter que le cobalt est un métal qui est peut-être cancérogène pour l’homme, mutagène et toxique pour la reproduction humaine (c’est pourquoi dans notre cabinet nous n’utilisons plus de métal pour la réalisation des couronnes). Différentes instances françaises ou européennes ont d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme. Mais à ce jour le Stellite™ reste autorisé dans les prothèses dentaires, bien que nous ayons maintenant obligation de vous informer que ce type d’appareil contient du cobalt. https://www.information-dentaire.fr/actualites/alliages-dentaires-cobalt-chrome-compatibilite-entre-le-cadre-reglementaire-europeen-et-la-convention-nationale/

De plus ces Stellites sont réalisés par technique conventionnelle : (une 1ère empreinte physique pour réalisation d’un Porte-Empreinte Individuel, une deuxième empreinte pour la réalisation du châssis, des coulées en plâtre, puis réalisation du châssis par technique de la cire perdue, puis mise en moufle pour la réalisation de la partie résine, etc…). Toutes ces étapes sont aujourd’hui un peu archaïques, longues et fastidieuses, elles sont aussi la source d’imprécisions qui vont s’ajouter les unes aux autres, et nuisent à la précision d’adaptation de l’ensemble… c’est pourquoi il faut souvent des séances de retouches, et que ces appareils ont la réputation de générer des blessures…

Il existe une alternative à tous ces problèmes : le PEEK ! (PolyEtherEtherKetone), c’est  un thermoplastique semicristallin thermostable. Les appareils dentaires réalisés avec ce matériau présentent de nombreux avantages : 

  • ce matériau ne contient pas de produits toxiques, il est d’ailleurs utilisé depuis longtemps en orthopédie pour des prothèses cervicales notamment ;

Mais aussi quelques inconvénients :

Il nous paraît intéressant de partager ici l’avis d’une patiente de 78 ans, Mme P. qui portait une stellite depuis de nombreuses années avec plusieurs désagréments, et qui a décidé de le remplacer par un appareil en PEEK récemment.

« Je suis très satisfaite, l’appareil est stable, facile à mettre, très léger, les aliments ne passent plus en -dessous. Plus aucune douleur. Merci »

C’est en 1998 que Michaël LUMBROSO finit ses études de Chirurgie Dentaire à la faculté Paris VII. Rapidement, il rejoint son père, le docteur Georges LUMBROSO au sein du cabinet fondé en 1974.

En mars 2000, Michaël LUMBROSO soutient sa thèse d’exercice de doctorat en Chirurgie Dentaire (1), avec mention très honorable, félicitations du jury, et droit à publication. Permettant ainsi une publication internationale (2).

Très vite, il prend conscience de l’importance du bien-être des patients lors des soins dentaires, il est un des premiers dentistes à s’équiper et à se former à l’anesthésie sans douleur, avec le QuickSlepper ® de la société DentalHiTec. Poussé par l’envie de transmettre, il devient démonstrateur et formateur pour cette société.

Le docteur Georges LUMBROSO étant l’un des tous premiers parodontologue, et implantologue des Yvelines, c’est tout naturellement que le docteur Michaël LUMBROSO poursuit cette voie.

En 2005, il fait l’acquisition d’un microscope opératoire Carl Zeiss®, et part à Philadelphie, Université de Pennsylvanie se perfectionner en Micro Chirurgie (3).

Le Dr Michaël LUMBROSO poursuit sa formation en chirurgie implantaire et parodontale en obtenant en 2009 un Post Graduate In Implantology & Periodontics (Penn-University Philadelphia, USA), et en 2010 un Diplôme d’Université de Réhabilitation Chirurgicale Maxillo-Faciale (Hôpital Saint-Louis, Paris VII), diplôme reconnu par l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes.

Ce diplôme lui permet d’orienter son exercice professionnel vers l’implantologie, et particulièrement les augmentations osseuses pré-implantaires comme les Sinus Lift.

En 2011, il suit une Formation approfondie en Chirurgie Implantaire à l’IFCIA (Institut de Formation en Chirurgie Implantaire Avancée). Cette formation lui permet de proposer les techniques « All-on-4, ou All-on-6 » dans le traitement implantaire des édentés complets : reconstruire une arcade complète (12 dents) avec seulement 4 ou 6 implants ; et les techniques de Mise en Esthétique Immédiates.

Parallèlement il crée en Mars 2010, le cabinet dentaire « Dental Harmony », fondé sur l’Approche Globale, la Prévention et le Bien-être, afin d’aider les patients à retrouver une harmonie dentaire.

Ce plateau technique de 170 m2, permet d’intégrer au sein du cabinet tous les équipements nécessaires à une dentisterie du XXIème siècle (bloc opératoire, microscope opératoire, panoramique dentaire, Cone Beam, chaîne complète de CFAO, etc…).

En 2012 il est fondateur et président de l’Association Dentiste en France. Cette association a pour objectif de défendre une dentisterie Française fondée sur une démarche Qualité, sur le bien-être de nos patients, sur le développement de la Prévention et de la Prophylaxie, parce qu’aujourd’hui « nous savons soigner nos patients avant qu’ils ne soient malades ! ».

C’est dans ce contexte que le Dr Michaël LUMBROSO participe à plusieurs émissions TV sur la chaîne Yvelines Première (voir les vidéos), qu’il écrit des tribunes dans la presse professionnelle, et qu’il donne des conférences pour la société Efficience Dentaire par exemple, et participe à des tables rondes sur la prévention.

En 2014, il est conférencier aux 3èmes Assises des Soins Coordonnés au Conseil économique, social et environnemental sur le thème : Parodontites et Maladies Systémiques.

En 2019, il décide de prendre le tournant du numérique et fait l’acquisition d’une chaîne complète de CFAO (Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur) : le CEREC ®.

Cette chaîne permet de prendre des empreintes optiques avec une caméra, de fusionner des fichiers de scanners osseux avec ces empreintes optiques, de réaliser des guides chirurgicaux pour une implantologie encore plus rapide et plus précise, de réaliser des couronnes dentaires en céramique, des inlays en une séance, des facettes, etc…

Fin 2019, toutes les Assistantes Dentaires et les Praticiens du cabinet suivent une formation de perfectionnement dans le maquillage des prothèses dentaires par la société Ivoclar®.

Aujourd’hui, il se consacre à temps plein à ses patients, et au développement de Dental Harmony.

  1.  : « Manifestations Parodontales de Maladies Systémiques Congénitales chez l’Enfant ». Nominé pour représenter la Faculté Paris 7, lors du Prix des Thèses 2002 ADF/DENTSPLY, Prix des Thèses 2002 Alpha Omega Jacques Breillat.
  2.  : Intérêts des facteurs de croissance granulocytaires dans certaines parodontites précoces d’origine systémique. M. LUMBROSO, C. NAULIN-IFI, I. BAILLEUL- FORESTIER. Journal d’Odonto-Stomatologie Pédiatrique Vol.10-2, 49-56, 200.
  3. Training Course in Endodontic Microsurgery, University of Pennsylvania, USA sous la direction de SYNGCUK Kim, DDS, Ph.D.